Home/Non classé/Pauvres = Fraudeurs

Qui ne l’a jamais entendu, ici ou même là à Orléans:
« Les pauvres sont des fraudeurs. Punissons-les !! »

Et bien c’est FAUX !

Si la fraude aux prestations sociales est une réalité.
Elle est même estimée à 4 milliards, cette fraude n’est pas le fait des plus précaires puisque la classe moyenne, les étudiants, des citoyens lambda comme vous et moi en sont les principaux acteurs.
Moi-vous-Nous.

La fraude aux prestations sociales est une goutte d’eau par rapport à la fraude fiscale qui se chiffrait à presque 3 milliards en 2011 ou l’évasion fiscale estimée à 60 milliards par an !! Mais les discours stigmatisant s’y intéressent moins.
Normal, ça ne rapporte pas de voix.

D’autres exemples:

La fraude à l’assurance maladie par les professionnels de santé s’élevait en 2010 à 120 millions d’euros, la fraude douanière à 363 millions et le travail au noir non déclaré par les entreprises à 260 millions en 2012.

Qu’en penses-tu, cher lecteur?

La fraude au RSA donc ces fraudeurs pauvres à qui on a déclaré la guerre représentait il y a 5 ans 60 millions d’euros. C’est beaucoup 60 millions d’euros mais rapportés aux 2 millions de bénéficiaires du RSA, cela fait une niche « sociale » de 30 euros « détournés » par bénéficiaire par an ou encore 2.50 euros par personne par mois. Le prix d’une petite barquette de fraise mauvais marché. C’est bon les fraises !

Salauds de pauvres!

Pour conclure, savez-vous que face à cette fraude aux prestations sociales de 4 milliards, l’Etat, parce que des ayants droits, les plus pauvres d’entre nous, par manque d’information, par dignité, parce que certains ne veulent pas vivre aux crochets de la société, et bien l’Etat, ECONOMISE en ne les distribuant pas… environ 11 Milliards d’euros par an !

On appelle cela le non recours !!

*Source vérifiables auprès de la CNAF (caisse nationale d’allocation familiale) et DNLF (Direction nationale de la fraude fiscale) et ATD Quart-monde.

Alors ?

Ai-je ébranlé quelques idées reçues!

Yves Bodard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *