Home/Non classé/XENOPHOBIE – PATRIOTISME

Xénophobie et patriotisme, deux mots très utilisés ces derniers temps par les médias.
Par méconnaissance du sens, de la définition, ces mots sont souvent galvaudés et laissent les portes ouvertes à toutes idées plus ou moins extravagantes mais surtout fausses qui ne correspondent pas à ce qu’est la France.

La France qui est reconnue depuis tant d’années comme terre d’accueil, qui a une population pluri culturelle, colorée et d’obédiences multiples est accusée par une partie de la population d’être xénophobe !

D’après les premières données de l’OFPRA (Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides) portant sur l’ensemble de l’année 2016, 36 233 personnes ont été protégées en France l’an dernier par cet organisme ou la CNDA (Cour Nationale du Droit d’Asile). En hausse de 35% par rapport à 2015 (contre 14 293 personnes protégées en 2012). Dans la continuité de l’année 2015, 3/4 de ces accords ont été octroyés par l’OFPRA, le taux de protection étant de 29% à l’OFPRA et de 38% après la CNDA.

Le nombre de demandes d’asile a également progressé, puisque 85 244 demandes d’asile ont été enregistrées en 2016, soit une hausse de 6,5% par rapport à l’année précédente. L’Ofpra a rendu 89 500 décisions en 2016, en hausse de 12% par rapport à l’année précédente. En parallèle, le délai moyen d’instruction est passé de plus de 7 mois en 2015 à 5 mois en 2016, rapprochant l’Office du délai moyen de 3 mois en 2017, et 511 000 documents d’état civil ont été délivrés (en augmentation de 20% par rapport à 2015).

Enfin, si l’OFPRA a reçu 143 170 demandeurs d’asile et protégés à Fontenay-sous-Bois durant cette année (+ 9% par rapport à 2015),
Cependant, la France ne peut accepter qu’un nombre raisonnable d’étrangers. POURQUOI ? Parce qu’elle souhaite accueillir dignement les personnes qui lui demandent asile, elle veut leur assurer la sécurité, leur proposer des logements, leur donner du travail et leur faire bénéficier des prestations sociales qui en découlent…

Mais tout ceci a un coût. Pour l’année 2017, l’OFPRA dispose d’un budget de 65 millions d’euros (37 millions en 2012) mais l’état français n’a pas de ressources illimitées. ll ne faut pas que la population, déjà sur le sol français, soit pénalisée. Ceci n’est que du bon sens, non pas de la xénophobie. Prendre soin des habitants de son pays, quel qu’ils soient. C’est du patriotisme.

Alors NON la France n’est pas XENOPHOBE.

OUI la France est PATRIOTE

MSD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *