Home/Société/A bas la discrimination

Toutes celles et ceux qui ont l’habitude de regarder M6 savent que cette chaîne diffuse des séries américaines telles que « blue bloods, NCIS Los Angeles, NCIS nouvelle Orléans, Elementary, Hawaii 5-0, et bien d’autres encore…
Nous allons nous intéresser à Hawaï 5-0…

Cette série qui est diffusée en France depuis avril 2011 met en avant une unité spéciale qui a carte blanche pour combattre le crime à Hawaii. (Source Internet).

Composée de quatre personnages principaux, nous avons appris que deux d’entre eux, et non des moindres, à savoir Daniel Dae Kim et Grace Park allaient quitter la série.

Pourquoi quitter une série qui marche bien et qui plus est où on a un grand rôle ?
Selon le magazine Variety, ces « deux stars d’origine asiatique auraient un salaire inférieur de 10 à 15% par rapport à leurs collègues « blancs » ».
Toujours selon ce magazine, « suite aux négociations qui ont échoué avec la CBS, ils ont décidé de quitter le navire ».

Comment se fait-il que dans le pays de l’oncle Sam où tous les rêves sont permis car le rêve américain est bel et bien une réalité et non une légende il existe encore ce fléau qu’est la discrimination !?

Ce qui est fou, c’est que Daniel Dae Kim et Grace Park apparaissent à l’écran bien plus que leur collègue Scott Caan.

Sur sa page Facebook, Daniel Dae Kim dit :

« J’ai donc pris la décision difficile de ne pas continuer. En tant qu’acteur américain d’origine asiatique je sais à quel point c’est difficile de trouver des opportunités, d’incarner un personnage multidimensionnel, comme Chin Ho. Il va sincèrement me manquer. Quitter un job pour en trouver un autre est difficile, mais j’encourage tout le monde à regarder au-delà de la déception du moment et de regarder la situation dans son ensemble. Le chemin vers l’égalité est rarement simple. »

Il est vrai que le chemin vers l’égalité est rarement simple, c’est pourquoi la lutte contre toutes les formes de discrimination devrait être l’affaire de tous et une priorité pour les personnes qui nous gouvernent.

Les femmes et les hommes politiques dans leurs discours nous disent qu’ils feront tout pour lutter contre cette injustice mais force est de constater que leurs paroles ne reflètent pas du tout la réalité du terrain.

Comment se fait-il qu’en 2017, dans notre pays la France, certaines entreprises rémunèrent moins bien les femmes alors que ces dernières occupent des postes similaires et ont les mêmes compétences que les hommes ?

Où est la justice ? Où est l’Egalité de notre belle devise ?
Beaucoup se disent choqués et pourtant rien n’est fait.

La discrimination devrait être sévèrement punie.

Il devrait y avoir des peines exemplaires pour dissuader toutes celles et ceux qui pratiquent cette injustice ou qui comptent la pratiquer.

Un des rôles des députés est de proposer des lois, je propose à mon tour d’appliquer d’abord celles qui existent déjà…

A bon entendeur salut!!!!!!!!!!!

AJ

2 thoughts on “A bas la discrimination

  • Homme d’écriture et de terrain, quel beau combat que vous menez. On ressent dans vos écritures que vous êtes passionné par ce que vous faites. Heureusement qu’il y a des personnes comme vous en espérant qu’un jour les choses bougent. Malheureusement, je pense que trop de gens ont des idées arrêtées. Les vrais visages de certaines personnes se sont dévoilés lors de l’attentat à Charlie Hebdo leur donnant l’occasion d’assumer leurs pensées les plus « noires ».

  • Bonjour, je vais me permettre de m’exprimer sur un sujet ou je ne suis pas d’accord 🙂 l’égalité homme femme… on ne peut pas résumer le débat à une statistique sur les écarts salariaux. Par exemple voici les propos de Cecilia Garcia-Peñalosa, directrice de recherche CNRS: « In fine, quand nous prenons en compte tous ces facteurs, l’écart salarial entre un homme et une femme qui ont le même poste, avec la même expérience, dans le même secteur est pratiquement inexistant. »
    ( http://www.atlantico.fr/decryptage/guerre-sexes-pourquoi-promoteurs-greve-femmes-contre-inegalites-salariales-oublient-que-sexisme-et-misogynie-sont-loin-en-etre-2868946.html#6Zyc1E1aSaAKulIA.99 ) Les inégalités proviennent des temps partiels, des secteurs d’activité (par exemple ceux qui se cassent le dos dans le BTP gagnent plus, à niveau de qualification égale, que dans les bureaux (majoritairement féminin). Il y a les choix de vies, etc… Si on lit plus en avant on comprend que les femmes gagnent moins par rapport à leurs choix de carrières (et marginalement les grossesses). L’égalité, dans les droits de l’hommes, est une égalité en droit. C’est à dire qu’il y a des gens en bonne santé, d’autres non, des petits, des grands, des plus ‘beaux’ (c’est évidemment subjectif), des plus forts, des blonds, des bruns etc… Nous sommes différents et tant mieux. Certes il faut aider ceux qui en ont besoins (les anciens, les malades, les enfants, etc…). Mais va-t-on gommer socialement toutes les inégalités? Je ne pense pas que ce soit l’objet de l’égalité en droits, pour ma part. Deux personnes, pour le même travail fournis, doivent gagner pareil indépendamment de leurs origine, de leur sexe etc… nous sommes tous d’accord (enfin presque tous :s). Mais au delà de ça, certains vont se sacrifier à leur carrière, d’autres à leurs famille ou même à leurs loisirs. Faut-il s’assurer que, statistiquement, chacun évolue pareil? je ne le crois pas. En moyenne les femmes gagnent moins, c’est vrai. Mais sont elles plus malheureuses?, ce qu’elle font est-il moins important car il ne se chiffre pas en argent? Je ne crois pas qu’il faille pousser les femmes à être l’égal de l’homme ce serait admettre une supériorité masculine qui n’a pas lieu d’être. Car d’une, oui je pense que nous sommes différents hommes et femmes, et c’est une réalité scientifique indéniable et un bien. Et de deux je ne pense qu’on mesure la réussite de quelqu’un à son salaire. Le combat pour l’égalité homme femme à déjà été mené déjà et réussis, à mon sens. C’était nécessaire mais cela fait partie du passé. Au delà c’est vouloir d’une société ou les individus sont tous pareils et très productifs. Concernant les discriminations sur la religion, l’origine etc… là par contre il y aurait fort à dire. Car, toutes choses égales par ailleurs, les études montrent de réelles discriminations. Evidemment tout cela n’est que mon point de vue. Qui n’engage que moi 🙂 Ha oui…. les hommes meurent plus jeunes… mais qui s’en soucis? Les hommes font moins d’études supérieures, qui s’en soucis? si ça avait été l’inverse on aurait crié au machisme dans les universités. Egalité en droit, liberté s’arrêtant la ou commence celle d’autrui (et pas avant) et fraternité avec ceux qui en ont besoin. Voilà la devise de la France. Que les femmes qui souhaitent s’épanouir dans leur carrière le fasse sans entrave… mais personnellement je trouve abusif d’essayer de convaincre les autres que leur choix de préférer leurs famille à l’argent est mauvais et qu’on arrête de faire croire aux gens que les femmes sont moins payées à travail égal car les études montrent que si on pousse un peu le raisonnement c’est faux (ce qui est loin d’être le cas pour les discriminations religieuses sur lesquelles on communique bien moins).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *