Home/Société/Quand les médias et les politiciens ne savent pas quoi dire, ils attaquent l’Islam

Pour celles et ceux qui ont passé les vacances d’été en France l’année dernière, vous n’avez pas pu passer à côté de l’acharnement des médias sur ce qu’on a pu appeler « l’affaire du burkini ».

Je ne sais pas pour vous, mais personnellement j’avais l’impression qu’il n’y avait pas d’autres sujets d’actualité tellement cette « affaire » prenait de la place dans les journaux et à la télévision.

La faute à qui ? Les rédacteurs en chef ? Les politiciens ? Aux deux ?

Vu comment ces derniers en parlaient, on aurait pu penser que tous les problèmes de la France tels que l’insécurité, le chômage, le racisme, les discriminations, la croissance… avaient disparu…

Vu du Maroc, c’était un sketch la manière dont les médias français ont traité ce sujet.
En effet, pour la majorité des habitants de ce pays, ça n’était ni plus ni moins qu’un faux prétexte pour taper une fois de plus sur l’Islam et les musulmans.

Autrefois, pour les marocains, la France était considérée comme un Eldorado, ils voyaient les français comme un peuple accueillant, chaleureux, solidaire et tolérant.

Aujourd’hui, pour eux, ils en ont une tout autre image. En effet, ils voient la France comme un pays hostile aux musulmans et considèrent les français comme intolérants et sujets au racisme.

Ils ne comprennent pas comment un pays avec la magnifique devise Liberté Egalité Fraternité ne laisse pas ces femmes se baigner comme elles le souhaitent. Après tout, le burkini n’est qu’un costume de bain.

En France il y a bien des plages réservées aux naturistes, pourquoi ne pas en réserver aux « burkinistes » ?

Pourquoi voir en ce vêtement un étendard de la religion ?

En France, il n’y a plus de liberté, plus d’égalité et encore moins de fraternité et cela peut se vérifier avec ce que M. Leroy Henry, Maire de Mandelieu-la Napoule a cru bon de faire concernant des femmes portant le voile sur leur lieu de travail…

Pour celles et ceux qui ne seraient pas au courant, cet élu Les Républicains des Alpes-Maritimes avait adressé un courrier en avril dernier à l’enseigne H&M de sa ville pour lui faire part « « des nombreuses plaintes d’administrés et de clients, gênés par [cette] tenue vestimentaire à caractère religieux ».

Et comme si ça ne suffisait pas, il se permet de demander à cet enseigne « de proscrire le port du voile à ses vendeuses ».

Il surenchéri en indiquant que « la commune est attachée à l’identité républicaine et à la neutralité religieuse », et demande aux responsables de la boutique « d’agir pour qu’à Mandelieu-la-Napoule, le port des signes religieux soit proscrit ».

Comment peut-on être à la tête d’une municipalité et ne pas connaitre la définition du mot laïcité ? Si les politiciens n’en connaissent pas le sens, c’est très grave !

Heureusement que l’observatoire de la laïcité qui est là pour assister le gouvernement dans son action visant au respect du principe de laïcité en France avait réagit sur Twitter en rappelant que « la neutralité s’impose aux services publics, pas aux entreprises privées. La mairie méconnaît la laïcité et s’immisce dans une affaire privée ».

L’entreprise H&M a répondu au Maire par un courrier dans lequel elle indiquait que son « règlement intérieur permet à chacun de [ses] collaborateurs de s’habiller comme ils le souhaitent dans les limites fixées par la loi ». « Notre règlement intérieur n’interdit rien que la loi n’interdise elle-même ». (Source le Monde).

Beaucoup ne comprennent pas pourquoi la grande majorité des politiciens français veulent faire du buzz en surfant sur la vague de l’Islam. Seraient-ils islamophobes ? Anti musulmans ?

Quand on pense que certaines personnes se sentent agressées lorsqu’elles voient des femmes avec le foulard… C’est fou…

Qui a-t-il d’agressif dans ce vêtement ?

Pour toutes les personnes qui sont dans le flou ou qui volontairement « travestissent » le concept de la laïcité, vous trouverez ci-dessous une vidéo de moins 3 minutes qui vous expliquera ce que signifie ce mot que vous employez à volonté pour stigmatiser une partie de la population…

Et pour finir, je dirai que :

La société est bizarre. Elle est plus choquée par une femme qui porte le voile que par une femme qui court à poil.

AJ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *