Home/Société/Une soirée mémorable…

Dans le cadre des ateliers en mouvements de partages utopiques et éthiques, l’ami Yves Bodard propose et offre à travers des interventions, des conférences, des débats thématiques publics, un espace de formation permanente de réflexion, d’échanges et de partages à destination de tous.

La participation à ces ateliers est bien entendu gratuite.

Depuis septembre 2016, ce travailleur social et auteur engagé en a déjà organisé plusieurs et dans différents endroits :

5 à la Java Pop, une à la Maison Pour Tous Jacques Tati et une autre à la Maison Pour Tous Jean Gabin.

Pour satisfaire un maximum de personnes et pour leur permettre d’échanger dans le respect de chacune et de chacun, différents thèmes sont proposés pour d’une part résister et lutter contre les inégalités sociales et d’autre part déconstruire les idées reçues pour faire émerger un pacte de faire société ensemble.

Voici les différentes thématiques qui ont été présentées :

• Prévention ou sécuritaire
• Le tri des déchets
• La situation des Mineurs isolés étrangers
• L’inclusion des personnes en situation de handicap
• Le viol sous l’aspect pénal et traumatique
• La naissance de l’université populaire à Orléans
• Ecoute ma différence : Fais-moi signe

Et je vais justement vous parler de la dernière à laquelle j’ai eu la chance d’assister…
Cette soirée qui a eu lieu mercredi 11 octobre à la Java Pop avait pour but de parler de la « place des personnes sourdes dans une société qui se dit inclusive ».

Cette conférence ainsi que les différents échanges ont été traduits en langue des signes française.

Pour celles et ceux qui n’ont pas pu être présents ce soir là, vous allez à travers cet article qui est sous forme de reportage vivre les moments forts à travers des petits montages vidéo. Je m’excuse d’avance pour la qualité… En effet, par moment il y a des décalages au niveau des dialogues mais peu importe puisque nous avions les signes…

La soirée avait commencé par une allocution de bienvenue d’Yves Bodard ainsi qu’une présentation des objectifs des conférences qu’il organise. Je vous laisse regarder…

Ensuite ce fut le tour d’Emelie Soubieux qui après s’être présentée, nous avait parlé de l’histoire des sourds…

Vint ensuite le tour d’Adeline Beaujon, qui est interface.

Alors qu’est-ce qu’un interface?

L’interface est un professionnel qui facilite la communication entre la personne sourde ou malentendante et ses relations sociales et professionnelles.

Il s’adapte à la fois au système de communication de l’établissement et à celui de la personne sourde ou malentendante.

Il faut savoir que Millie Brother est à l’origine du terme Child of deaf adult lorsqu’il a fondé l’organisation CODA en 1983.

Pour être un CODA (enfant entendant de parents sourds), il faut réunir trois conditions:

• l’un des deux parents de l’enfant doit être sourd ;
• la langue première ou langue dite privilégiée doit être la langue des signes ;
• l’enfant doit s’impliquer dans la communauté sourde.

90% des enfants nés de parents sourds peuvent entendre normalement. (Source Internet)

Pour continuer, je vous livre le témoignage de MONSIEUR François Gérard (Président de l’association Visuel Langue des signes française Centre) qui comment dirais-je…. Le mieux c’est de le voir…

Lorsque Rémi Piat (salarié à Visuel) vint à son tour s’exprimer, c’était pour nous expliquer les différences au niveau des expressions entre les sourds et les entendant.

Il y a eu ensuite une pause musicale. Ange Minkala et Adeline Beaujon nous ont interprété un merveilleux slam…

Je vous laisse savourer ce moment magique…

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=1477718032315420&id=100002317122542

Pour celles et ceux qui n’auraient pas Facebook, voilà le lien du clip « les voix du silence » qui est sur Youtube:

Cet agréable moment a laissé place aux différentes questions et réactions des personnes présentes. Le sujet qui avait fait le plus réagir, c’était l’hôpital d’Orléans…

Rémi Piat nous a confié avoir écrit plusieurs courriers au Directeur ainsi qu’au Président de l’hôpital en vain…

Nous allons essayer de faire remonter ces revendications et nous aurons l’occasion de traiter de ce sujet en profondeur dans un prochain article.

Pour finir, je dirais que c’était la première fois que je me rendais à la Java pop et que c’était aussi la première fois que j’assistais à une conférence organisée par l’ami Yves.

C’était MAGNIFIQUE ! Il y a eu des moments riches en émotions.

J’encourage les personnes à s’y rendre et à y participer. Croyez-moi vous ne serez pas déçus.

AJ

One thought on “Une soirée mémorable…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *